Gastro-entérologie

Gastro-entérologie

La gastroscopie est un examen pratiqué à l’aide d’un appareil souple appelé endoscope qui permet au gastro-entérologue d’explorer l’œsophage, l’estomac et le duodénum (cf schéma) et de détecter d’éventuelles anomalies. Elle a pour but de déterminer l’origine de vos symptômes et de dépister d’éventuelles lésions. Elle permet de réaliser des prélèvements (biopsies).

Ci dessous le lien de deux films sur la gastroscopie (distinguant les cas où l’examen est pratiqué sous anesthésie locale ou générale), qui expliquent aux patients et au grand public ces examens, depuis la consultation préalable jusqu’à la sortie après la réalisation en ambulatoire

GASTROSCOPIE SOUS ANESTHÉSIE GÉNÉRALE

Elle nécessite un séjour de trois à quatre heures dans notre Centre (hospitalisation ambulatoire) pour:

  • La prise en charge par l’équipe médicale,
  • La réalisation de l’examen,
  • La surveillance après l’anesthésie.

En savoir plus

GASTROSCOPIE SOUS ANESTHÉSIE LOCALE

Une anesthésie locale est effectuée avant l’examen. Elle s’effectue sous la surveillance directe du gastroentérologue.

En savoir plus

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

Les consultations préalables

Avant votre hospitalisation au Centre Endo Nord Isère, où se déroulera votre examen, vous bénéficierez d’une consultation auprès d’un médecin hépato-gastro-entérologue qui vous expliquera l’intérêt et les modalités de l’examen, ainsi que d’une consultation pré-anesthésique qui s’assurera de l’absence de contre-indications à une anesthésie ambulatoire. Ces consultations réalisées quelques jours avant l’examen permettent de vous assurer une meilleure sécurité en prévenant tut risque et de votre côté une prise de décision sereine.

L’anesthésiste pourra, en fonction de votre état de santé, vous conseiller une consultation auprès d’un cardiologue ou d’un pneumologue de votre choix. Si vous prenez un traitement habituel ou si vous êtes suivi pour un problème cardiaque ou pulmonaire, merci de penser à apporter votre ordonnance ainsi que vos examens complémentaires (électrocardiogramme, examens biologiques, échographie…).

Consentement Eclairé

Le jour des consultations préalables, le gastro-entérologue et l’anesthésiste vous remettront :

  • Une fiche d’informations médicales concernant la gastroscopie afin de recueillir votre consentement.
  • Une fiche d’informations et de recommandations avant anesthésie Ces documents devront être rapportés signés le jour de votre examen. (cf « consentement » + « Questionnaire d’anesthésie »).

La semaine précédant la gastroscopie

Il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire ou d’aspirine sauf s’il s’agit d’un traitement que vous utilisez régulièrement et que le médecin vous demande de ne pas arrêter.

LE JOUR DE VOTRE EXAMEN

  • Vous ne devrez pas travailler.
  • Il faudra être à jeun durant les six heures précédant l’examen (ne pas boire, manger ou fumer, pas de chewing-gum ou de bonbon…) Vous serez hospitalisé entre 3 et 4 heures.
  • Prévoyez une personne adulte, valide et responsable pour vous raccompagner (interdiction de conduire pendant 24 heures)

Documents à fournir

  • votre pièce d’identité,
  • votre carte vitale en cours de validité ou une attestation d’ouverture de vos droits d’assuré social,
  • la lettre de votre médecin traitant avec les différents examens biologiques et radiologiques récents, en particulier échographiques,
  • le consentement éclairé (télécharger) signé concernant l’examen endoscopique prévu,
  • Le questionnaire d’anesthésie(télécharger) ainsi que le document d’informations médicales sur l’anesthésie (télécharger) et le document d’informations sur la transfusion (télécharger)
  • votre carte de groupe sanguin si vous en avez une.

Ce que vous devrez régler

  • La consultation avec le gastro-entérologue
  • La consultation avec l’anesthésiste
  • La participation forfaitaire. Depuis le 1er septembre 2006, une participation forfaitaire de 18€ est due par les patients pour tous les actes d’un tarif égal ou supérieur à 120€, réalisés en établissement de soins. Une facture acquittée vous sera remise pour le remboursement par votre organisme complémentaire. Il existe des exceptions (ALD en rapport avec l’affection liste – invalidité – CMU…).
Personne de confiance

En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance. Cette personne qui peut vous accompagner dans toutes vos démarches, sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté. Cette désignation se fait par écrit et est révocable à tout moment. Il vous suffit d’en exprimer la demande auprès de la secrétaire.

Mineurs et adultes protégés.

Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux (respectivement au titulaire de l’autorité parentale ou au tuteur).

LE JOUR DE VOTRE EXAMEN

Il faudra être à jeun durant les six heures précédant l’examen (ne pas boire, manger ou fumer, pas de chewing-gum ou de bonbon…).

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

Consentement Eclairé

Le jour de l’examen, le gastro-entérologue vous remettra: une fiche d’informations médicales concernant la gastroscopie afin de recueillir votre consentement.

Après la consultation

Le gastro-entérologue vaporise un produit anesthésiant dans le fond de la gorge et procède à l’examen qui dure environ cinq minutes.

PRISE EN CHARGE ADMINISTRATIVE

Documents à fournir

  • votre pièce d’identité
  • votre carte vitale en cours de validité ou une attestation d’ouverture de vos droits d’assuré social
  • la lettre de votre médecin traitant avec les différents examens biologiques et radiologiques récents, en particulier échographiques,
  • le consentement éclairé signé concernant l’examen endoscopique prévu (télécharger)
Ce que vous devrez régler
  • La consultation avec le gastro-entérologue le cas échéant (la consultation n’est pas systématique)
  • La participation forfaitaire. Depuis le 1er septembre 2006, une participation forfaitaire de 18€ est due par les patients pour tous les actes d’un tarif égal ou supérieur à 120€, réalisés en établissement de soins. Une facture acquittée vous sera remise pour le remboursement par votre organisme complémentaire. Il existe des exceptions (ALD en rapport avec l’affection liste – invalidité – CMU…).

Personne de confiance

En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance. Cette personne qui peut vous accompagner dans toutes vos démarches, sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté. Cette désignation se fait par écrit et est révocable à tout moment. Il vous suffit d’en exprimer la demande auprès de la secrétaire.

Mineurs et adultes protégés

Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux (respectivement au titulaire de l’autorité parentale ou au tuteur).

COLOSCOPIE SOUS ANESTHÉSIE GÉNÉRALE

Elle nécessite un séjour de trois à quatre heures dans notre Centre (hospitalisation ambulatoire) pour:

  • La prise en charge par l’équipe médicale
  • La réalisation de l’examen
  • La surveillance après l’anesthésie

En savoir plus

COLOSCOPIE SANS ANESTHÉSIE

En savoir plus

La coloscopie est un examen pratiqué à l’aide d’un appareil souple appelé endoscope qui permet au gastro-entérologue d’analyser la paroi interne de l’intestin et de détecter d’éventuelles anomalies. Elle a pour but de déterminer l’origine de vos symptômes et de dépister des lésions précancéreuses. Elle permet de réaliser des prélèvements (biopsies) et d’enlever des polypes.

Ci dessous un lien pour visionner un court film, sur la coloscopie qui expliquent aux patients et au grand public cet examen, depuis la consultation préalable jusqu’à la sortie après la réalisation en ambulatoire.

Coloscopie : https://www.sfed.org/patients/film-coloscopie

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

Les consultations préalables

Avant votre hospitalisation au Centre Endo Nord Isère, où se déroulera votre examen, vous bénéficierez d’une consultation auprès d’un médecin hépato-gastro-entérologue qui vous expliquera l’intérêt et les modalités de l’examen, ainsi que d’une consultation pré-anesthésique qui s’assurera de l’absence de contre-indication à une anesthésie ambulatoire. Ces consultations réalisées quelques jours avant l’examen permettent de vous assurer une meilleure sécurité en prévenant tout risque et de votre côté une prise de décision sereine.L’anesthésiste pourra, en fonction de votre état de santé, vous conseiller une consultation auprès d’un cardiologue ou d’un pneumologue de votre choix. Si vous prenez un traitement habituel ou si vous êtes suivi pour un problème cardiaque ou pulmonaire, merci de penser à apporter votre ordonnance ainsi que vos examens complémentaires (électrocardiogramme, examens biologiques, échographie…).

Consentement Eclairé

Lors des consultations préalables, le gastro-entérologue et l’anesthésiste vous remettront :

  • Une fiche d’informations médicales concernant la coloscopie afin de recueillir votre consentement.
  • Une fiche d’informations et de recommandations avant anesthésie

Ces documents devront être rapportés signés le jour de votre examen. (cf « consentement » + «questionnaire anesth »).

La préparation

La préparation qui vous est demandée est astreignante mais elle est indispensable pour un examen de qualité.

  • La semaine précédant la coloscopie, il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire ou d’aspirine sauf s’il s’agit d’un traitement que vous utilisez régulièrement et que le médecin vous demande de ne pas l’arrêter.
  • 3 à 5 jours avant la coloscopie : début du régime sans résidus, c’est-à-dire un régime sans fruits et sans légumes. Vous trouverez sous ce lien un exemple de régime sans résidu.
  • La veille de l’examen, vous devez ingérer un liquide dont le but est de nettoyer le colon. Les horaires de prise de ce liquide de préparation diffèrent en fonction de l’heure de convocation pour la coloscopie. Veuillez vous reportez aux horaires qui vous été communiqués sur l’ordonnance de préparation.

Exemple d’un repas type – Régime sans résidus
Exemple d’un repas type – Après l’examen

LE JOUR DE VOTRE EXAMEN

  • Vous ne devrez pas travailler.
  • Il faudra être à jeun (ne pas boire, manger ou fumer, pas de chewing-gum ou de bonbon…) exception faite de la préparation éventuelle.
  • Vous serez hospitalisé entre 3 et 4 heures.
  • Prévoyez une personne adulte, valide et responsable pour vous raccompagner (interdiction de conduire pendant 24 heures)

PRISE EN CHARGE ADMINISTRATIVE

Documents à fournir

  • votre pièce d’identité,
  • votre carte vitale en cours de validité ou une attestation d’ouverture de vos droits d’assuré social,
  • la lettre de votre médecin traitant avec les différents examens biologiques et radiologiques récents, en particulier échographiques,
  • le consentement éclairé (télécharger) signé concernant l’examen endoscopique prévu,
  • Le questionnaire d’anesthésie(télécharger) ainsi que le document d’informations médicales sur l’anesthésie(télécharger) et le document d’informations sur la transfusion (télécharger)
  • votre carte de groupe sanguin si vous en avez une.

Ce que vous devrez régler

  • La consultation avec le gastro-entérologue
  • La consultation avec l’anesthésiste
  • La participation forfaitaire. Depuis le 1er septembre 2006, une participation forfaitaire de 18€ est due par les patients pour tous les actes d’un tarif égal ou supérieur à 120€, réalisés en établissement de soins. Une facture acquittée vous sera remise pour le remboursement par votre organisme complémentaire. Il existe des exceptions (ALD en rapport avec l’affection liste – invalidité – CMU…).

Personne de confiance

En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance. Cette personne qui peut vous accompagner dans toutes vos démarches, sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté. Cette désignation se fait par écrit et est révocable à tout moment. Il vous suffit d’en exprimer la demande auprès de la secrétaire.

Mineurs et adultes protégés.

Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux (respectivement au titulaire de l’autorité parentale ou au tuteur).

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

Consentement Eclairé

Lors de la prise de rendez-vous, le secrétariat vous remettra :

  • Une fiche d’informations médicales concernant la coloscopie afin de recueillir votre consentement.
  • Une ordonnance de préparation.
La préparation

La préparation est astreignante mais elle est indispensable pour un examen de qualité.

  • La semaine précédant la coloscopie, il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire ou d’aspirine sauf s’il s’agit d’un traitement que vous utilisez régulièrement et que le médecin vous demande de ne pas arrêter.
  • 3 jours avant la coloscopie : début du régime sans résidus, c’est-à-dire un régime sans fruits et sans légumes (cf fiche « régime sans résidus »).
  • La veille de l’examen, vous devez ingérer un liquide dont le but est de nettoyer le colon. Les horaires de préparation diffèrent en fonction de l’heure de convocation pour la coloscopie. (cf ordonnances de prépa)

Exemple d’un repas type – Régime sans résidus
Exemple d’un repas type – Après l’examen

LE JOUR DE VOTRE EXAMEN

  • Il faudra être à jeun (ne pas boire, manger ou fumer, pas de chewing-gum ou de bonbon…) exception faite de la préparation éventuelle.
  • Temps de présence estimé : une heure (dont environ 20 minutes d’examen)

PRISE EN CHARGE ADMINISTRATIVE

Documents à fournir
  • votre pièce d’identité
  • votre carte vitale en cours de validité ou une attestation d’ouverture de vos droits d’assuré social
  • la lettre de votre médecin traitant avec les différents examens biologiques et radiologiques récents, en particulier échographiques
  • le consentement éclairé (télécharger) signé concernant l’examen endoscopique prévu,- votre carte de groupe sanguin si vous en avez une
Ce que vous devrez régler
  • La consultation avec le gastro-entérologue
  • La participation forfaitaire. Depuis le 1er septembre 2006, une participation forfaitaire de 18€ est due par les patients pour tous les actes d’un tarif égal ou supérieur à 120€, réalisés en établissement de soins. Une facture acquittée vous sera remise pour le remboursement par votre organisme complémentaire. Il existe des exceptions (ALD en rapport avec l’affection liste – invalidité – CMU…).
Personne de confiance

En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance. Cette personne qui peut vous accompagner dans toutes vos démarches, sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté. Cette désignation se fait par écrit et est révocable à tout moment. Il vous suffit d’en exprimer la demande auprès de la secrétaire.

Mineurs et adultes protégés.

Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux (respectivement au titulaire de l’autorité parentale ou au tuteur).

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

La préparation

Une préparation est nécessaire au bon déroulement de cet examen : réalisation de deux lavements par l’anus quelques heures avant le rendez-vous.

LE JOUR DE VOTRE EXAMEN

  • Il n’est pas nécessaire d’être à jeun
  • Temps de présence estimé : une heure (dont environ 20 minutes d’examen)

PRISE EN CHARGE ADMINISTRATIVE

Documents à fournir

  • Votre pièce d’identité
  • Votre carte vitale en cours de validité ou une attestation d’ouverture de vos droits d’assuré social
  • La lettre de votre médecin traitant avec les différents examens biologiques et radiologiques récents, en particulier échographiques

Ce que vous devrez régler

  • La consultation avec le gastro-entérologue
  • Le ticket modérateur. Il existe des exceptions (ALD en rapport avec l’affection liste – invalidité – CMU…).

Personne de confiance

En application de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, lors de votre hospitalisation, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance. Cette personne qui peut vous accompagner dans toutes vos démarches, sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté. Cette désignation se fait par écrit et est révocable à tout moment. Il vous suffit d’en exprimer la demande auprès de la secrétaire.

Mineurs et adultes protégés.

Les informations concernant la santé des mineurs et des majeurs sous tutelle et les soins qu’ils doivent recevoir, sont délivrées à leurs représentants légaux (respectivement au titulaire de l’autorité parentale ou au tuteur).

VOUS CONSULTEZ UN MÉDECIN CORRESPONDANT À LA DEMANDE DE VOTRE MÉDECIN TRAITANT

Votre médecin traitant vous a orienté vers un autre médecin généraliste ou spécialiste. Ce médecin correspondant doit indiquer sur la feuille de soins les nom et prénom de votre médecin traitant.Vous serez remboursé normalement, selon les tarifs habituels en vigueur, c’est-à-dire à 70 % du tarif de base, moins 1 euro au titre de la participation forfaitaire.

VOUS N’AVEZ PAS DÉCLARÉ DE MÉDECIN TRAITANT OU VOUS CONSULTEZ SANS SA COORDINATION

Vous conservez la liberté de déclarer ou non un médecin traitant, donc d’intégrer ou non le parcours de soins coordonnés. Cependant, si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés, vous serez moins bien remboursé (30% du tarif de base).Vous êtes considéré comme étant hors du parcours de soins coordonnés si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant ou si vous consultez un autre médecin que votre médecin traitant sans être orienté par celui-ci (excepté les médecins spécialistes en accès spécifique direct).

FIBROSCAN

Le Fibroscan est une technique évaluant l’élasticité du foie (Elastomètrie) qui est directement corrélée au degré de sévérité de maladie hépatique. Le principe est superposable à celui d’une échographie donc totalement anodin, réalisable sans jeûne, lors d’une simple consultation dédiée à cet effet.

LIGATURE ÉLASTIQUE

La ligature élastique repose sur le placement d’une petite bande élastique à la base de chaque hémorroïde interne. L’afflux de sang est alors coupé ce qui entraîne l’assèchement de l’hémorroïde et sa disparition après environ cinq à sept jours. La ligature élastique a pour but de traiter les symptômes de la maladie hémorroïdaire sans opération. Elle est réalisée au cours d’une consultation. Il est possible que plusieurs séances de ligatures soient nécessaires pour faire disparaître vos symptômes.

Technique non invasive exclusivement destinée à l’exportation de l’intestin grêle

Un nouvel outil diagnostique au service de la santé, intégrant des années d’innovation, arrive au CENI, pour faciliter l’exploration de l’intestin grêle! Véritable « vidéo-endoscope »miniaturisé (26 x 11 mm), cette micro-caméra sans fil en forme de gélule réalise des captures d’images à raison de 2 par seconde pendant une période de 8 heures, soit 57 600 images permettant la visualisation parfaite et complète de l’intestin grêle ! La lecture des images capturées se fait à l’aide d’un logiciel d’analyse ultra-performant intégrant de nombreuses fonctionnalités d’aide au diagnostic. Ce progrès technique s’inscrit ainsi parfaitement dans la stratégie diagnostique de l’examen selon les 2 principales indications retenues par la Haute Autorité de Santé : saignement digestif inexpliqué et suspicion de maladie de Crohn, après gastroscopie et coloscopie complètes normales.

La préparation est simple, l’opération totalement sécurisée et indolore pour le patient. La veille de l’examen, le patient prend chez lui deux sachets d’une solution pour lavage colique assurant une préparation du tube digestif et renouvelle l’opération 1h1/2 avant l’examen.

Arrivée au CENI, il avale la capsule. Une ceinture, maintenant l’enregistreur et ses batteries d’alimentation, est placée sur le patient par l’infirmière ou l’aide soignante et c’est terminé ! La transmission de deux images par seconde peut commencer sur une période de huit heures maximum. Le patient est totalement libre de ses mouvements et est invité à rentrer chez lui …Vers 16 heures, le patient revient au CENI pour permettre au médecin de récupérer l’ensemble du matériel et télécharger la vidéo, à partir de l’enregistreur, sur son poste de travail. Le logiciel fournit également un diagramme topographique de la progression de la capsule le long de la paroi de l’intestin grêle. Ainsi, nous avons la possibilité de créer des documents pouvant être examinés et imprimés dans une excellente résolution. La capsule sera ensuite tout simplement éliminée par les voies naturelles.

Exemple d'un repas type

Régime à suivre pendant les 3 à 5 jours précédant l’examen.

Ne pas prendre de médicaments contenant du charbon ou du fer pendant la semaine précédant la coloscopie

Aliments à éliminer
  • Tous les légumes, les légumes secs et toutes les préparations à base de légumes.
  • Tous les fruits et les préparations à base de fruits (ex: pâtisseries, laitages aux fruits, confitures).
  • Tous les aliments à base de céréales complètes (pain complet, riz complet, pains spéciaux, farine complète).
Aliments autorisés
  • Viandes, poissons, œufs, jambon blanc.
  • Riz, pâtes, quenelles, semoule, tapioca, pommes de terre, maïzena, farine blanche.
  • Laitages (fromages blancs, yaourts natures, petits suisses, flans, entremets), préparation à base de lait (purée, gnocchis).
  • Fromages à pâte dure (ex: gruyère, St Paulin, Pyrénées, Tomme, Bombel, Crème de gruyère).
  • Gelées de fruits, miel.
  • Biscottes, pain grillé, pain de mie, brioche, pain blanc.
  • Biscuits secs (sablés, boudoirs, petits beurres, biscuits à la cuillère)
  • Beurre, huiles, margarine.

BOISSONS

Boire au minimum 1,5 litre par jour de liquide clair

  • Boissons neutres (eaux minérales avec ou sans gaz, eaux de source, eau du robinet)
  • Boissons sucrées (sirops, jus de fruits sans pulpe, sodas)
  • Boissons chaudes (café, thé, tisane) avec ou sans sucre
  • Boissons salées (bouillon de viande reconstitué à partir d’un cube, bouillon de légumes passé au tamis)

BOISSONS INTERDITES

  • alcool, café turc, jus de fruits à pulpe

Après votre coloscopie sous anesthésie générale, vous pouvez reprendre votre alimentation habituelle (sauf indication contraire du médecin ayant réalisé l’examen).

Quelques règles sont cependant à garder en mémoire pour le 1er repas
  • La ré-introduction des légumes et des fruits est en général autorisée.
  • Il faut éviter les fritures, les graisses cuites et l’alimentation trop riche (type escargots – cassoulet – plats en sauce …)
  • Dans un souci de confort intestinal, votre repas (nombre de plat et quantité) doit être adapté à votre appétit.
  • Les boissons gazeuses et alcoolisées sont interdites.
Exemples de menu

Pain et eau à volonté

  • Menu 1
    Carottes rapées / Blanc de volailles / Pâtes / Compote de fruits
  • Menu 2
    Soupe / Jambon / Fromage / Crème dessert
  • Menu 3
    Quiche lorraine / Salade / Fromage / Fruits
  • Menu 4
    Pavé de saumon / Riz / Yaourt / Compote

Retrouvez nos spécialistes sur Doctolib